2 thoughts on “Le Café des Patronnes: les Nasty Gals de Lausanne

  1. Être une patronne libre, forte et courageuse, mais alors surtout pas féministe hein! Evidemment que dire qu’il est normal pour une femme de réunir ces qualités est un message féministe. Il faut que l’autrice de cet article arrête d’avoir peur du mot. Allez Justine la lutte pour les droits des femmes n’est pas un tabou, il faut arrêter de mettre des bâtons dans les roues de tous ceux qui veulent l’égalité en cherchant à tout prix à s’en distinguer par peur du backlash. Le projet du Café des Patronnes est évidemment un projet féministe, dans le sens où Morgane et Mélodia sont un bel exemple pour toutes les femmes entrepreneuses, et c’est tant mieux! Pas besoin de le revendiquer mais pas besoin non plus de consacrer un paragraphe à expliquer que non, surtout, elles ne sont pas féministes!

    • Bonjour Élodie,
      Nous sommes navrés que tu te sois sentie visée et blessée par ce passage de notre article. En l’occurence, nous n’avons fait que citer presque mot pour mot les propos tenus par Morgane. Il semblerait que ce soit elle (et non pas les Chouquettes) qui ait tenu à préciser que Le café des Patronnes n’est pas un projet « féministe », juste féminin. Et surtout super cool.
      J’espère que tu ne nous en tiendra pas rigueur. Girl power !
      Les Chouquettes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En continuant à utiliser le site, tu acceptes l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour t'offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si tu continues à utiliser ce site sans changer tes paramètres de cookies ou si tu cliques sur "Accepter" ci-dessous, tu consens à cela.

Fermer