Justine
par Justine publié le 22/09/17 (màj le 02/10/19) dans Culture

Le CPO, carrefour des cultures

 

On est venus au CPO pour l’humour, feu le Lido y ayant trouvé refuge depuis peu. On y a trouvé un lieu de vie, ouvert à tous, tous âges, toutes origines et tout milieu socio-culturel. Le Centre Pluriculturel et Social d’Ouchy mérite bien son nom.

 

Prologue

Le CPO fête en 2019 ses 50 ans. C’est pas rien 50 ans pour un lieu purement associatif, dans lequel un petit groupe d’irréductibles passionnés se démènent pour trouver des fonds, recruter des animateurs, amener de la culture au cœur du quartier d’Ouchy. Dans les années 80, c’était un haut lieu de la scène rock folk française. Alain Bashung, oui Monsieur Alain Bashung s’y est alors produit. Il faut attendre les années 90 pour que foisonne une offre théâtrale alternative entre ses murs.

 

Acte 1, scène 1

Jusqu’à cette nouvelle saison 2017/2018, le CPO ne proposait qu’une dizaine de spectacle par an. Son public était plutôt familial ou âgé. Mais un vent nouveau souffle sur ce lieu pas comme les autres: celui du Lido, celui de l’humour, celui du stand up, celui des trentenaires !

Thomas Lecuyer (anciennement programmateur de cette scène unique à Lausanne qu’était le Lido) a rejoint l’équipe du CPO lorsque le vilain Crédit Suisse a décidé de racheter l’immeuble de la rue de Bourg pour le rénover et en faire un truc rentable. Là où tout ce qu’on voulait, nous, c’est avoir du fun.

Ainsi sur la saison 2017/2018, je me réjouis d’ores et déjà de voir sur scène des noms comme Charles Nouveau, Marine Baousson ou encore Chris Esquerre (ça n’engage que moi !) mais aussi des soirées théâtre d’impro, des concours de jeunes talents, des pièces originales un brin surréaliste voire complètement barrées, des concerts de blues, et toujours des spectacles pour enfants.

 

©Franziska Werren

Acte 2, scène 3

Avant d’être une salle de spectacle, le CPO est un lieu de vie. Un lieu de rencontre pour les gens du quartier, pour ceux qui viennent d’ici et d’ailleurs. Ainsi 4 salles sont à louer pour des événement privés ou publics, ponctuellement ou régulièrement. C’est ainsi qu’ont lieu des cours de français pour les migrants ou les jeunes filles au pair. Des partenariats avec l’Université Populaire de Lausanne ont été créés. Au sous-sol se déroulent des cours de zumba, d’arts martiaux, de danse indienne, de théâtre, d’éveil musical… De même, tu peux privatiser la cafétéria pour y organiser une soirée ou une salle pour l’anniversaire de ton enfant.

 

Photo ©CPO

 

Parmi les incontournables du CPO, on compte le marché de Noël suédois, qui attire toute la communauté nordique au centre de Lausanne. Et même si tu n’es pas blond, tu peux venir célébrer la Sainte Lucie les 9 et 10 décembre prochains. Dans la même veine, la fête de la courge, pour Halloween, ravira les petits avec ses ateliers création et son train fantôme, le samedi 21 octobre.

Tous les jeudis, viens chiner dans les sous-sols: des manteaux en vison, des Trivial Pursuit vintage, de la vaisselle, des jouets. C’est la caverne d’Ali Baba tenue par quelques doyennes du CPO. Enfin, une nouveauté: les cafés couture les jeudis soir et samedis matin. Entrée libre et sans réservation pour venir repriser, raccommoder, recoudre, ravauder entre copines avec l’aide d’un professionnel.

 

Photo ©CPO

 

Si avec tout ça, tu trouves pas le moyen de venir traîner régulièrement au CPO, je rends mon tablier.

 

CPO-Ouchy
Beau-Rivage 2, 1006 Lausanne

Heures d’ouverture: au gré des spectacles, cours et activités

Justine
Justine

Bourguignonne de naissance mais vaudoise de cœur. Passionnée de cinéma et de littérature, je t'embarque dans mes aventures à Lausanne ou Morges.

Tu vas aussi aimer...

Laisse-nous un petit mot

Ton email ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CPO

Le Centre Pluriculturel et Social d'Ouchy est un lieu de vie, ouvert à tous, tous âges, toutes origines et tout milieu socio-culturel. Théâtre, humour, concert, cours...  Leur programmation est ultra-riche !