lausanne-cocktail-club-bar-nuit Val
par Val mise à jour le
Partage sur

Au Lausanne Cocktail Club, on trinque sans fin !

Tu cherches un endroit où boire d’excellents cocktails de l’afterwork jusqu’au bout de la nuit ? Tout ça dans un lieu convivial qui met en avant les produits locaux ? Impossible n’est pas Chouquette ! On te présente le premier « bar de nuit » lausannois : Le Lausanne Cocktail Club !

Les trois mousquetaires à l’action

Le Lausanne Cocktail Club c’est l’histoire de trois potes, Stéphane, Laurent et Romain, qui aiment flâner dans les bars, boire des coups et refaire le monde… Vers 1h du matin, quand la fermeture sonne, ils n’ont pas envie de rentrer et encore moins de continuer en boîte de nuit. Le déclic s’opère : ils vont monter un bar de nuit !

Plusieurs mois s’écoulent avant de trouver l’emplacement idéal, dans la ruelle escarpée de Pépinet. Le LCC – pour les initiés – est ouvert de 17h (19h le samedi) à 3h la semaine et 5h le week-end. Bien calés dans des fauteuils, accoudées au bar ou à une table, les clients se sentent comme chez eux. Certains shakent même leur booty au rythme de la musique ! Ne t’y méprends pas, le Lausanne Cocktail Club reste un « bar » : on est portés par le son, on peut danser, mais aussi rester posés à discuter et, ça, c’est super appréciable !

« Il faut venir pour comprendre ce qu’est un bar de nuit ! », lance Stéphane.

Stéphane, Laurent et Romain entourent leurs as du cocktail Églantine et Bertrand – Photo : ©Stéphane Etter

Autant de cocktails que de clients !

Au bar, Églantine, Bertrand et leur équipe assurent à coups de shakers ! Une dizaine de créations originales et des revisites osées comme le Autumn Bloody Mary dont la recette est tenue farouchement secrète. Le Al Capone c’est LA boisson signature : basilic frais, coco, passion et rhum. 

Ici, on ne veut fâcher personne. Les puristes y trouvent aussi leur compte avec les traditionnels mojitos, spritz,… Et de délicieux cocktails sans alcool qui sentent bon la purée de fruits font de l’oeil aux adeptes des dry détox.

En hiver, le LCC propose des cocktails aux notes épicées et câlines (cannelle, pain d’épices, vin chaud…). A l’approche du printemps, l’équipe prépare une carte florale à nous faire bourgeonner les papilles ! C’est ainsi à chaque saison. Niveau bières et vins, on mise toujours sur le local en mettant en avant, tous les trois mois, de nouveaux producteurs de la région.

Papilles et mirettes en folie avec le Bobby Burns, cocktail fumé avec pain d’épices – Photo : ©Stéphane Etter

Se ripailler et bien plus…

Boire – avec modération – c’est bien ! Mais il arrive un moment où un petit creux se fait sentir. Et là encore, on nous gâte avec des produits locaux: planchettes de charcuteries et fromages, sardines ou rillettes de poulet rôti. Cerise sur le cocktail, on trouve aussi les succulents dimsums de Bao Steam Kitchen, des Genevois qui ont élevé le ravioli chinois cuit à la vapeur en art.

Dans cet univers vintage-chic, les sièges ultra tendances côtoient des meubles et canapés en cuir chinés. La lumière est chaleureuse et bien pensée. Normal, ce sont les pros lausannois des luminaires qui s’en sont chargés, nos Chouquettes adorées de chez ekkla

Ambiance chaleureuse et chic dans le fond du bar – Photo : ©Stéphane Etter

Le LCC propose régulièrement des événements comme des dégustations, des spectacles de magie ou d’humour, des concerts… Quelques coups de baguette magique pour transformer le coin cocooning du fond en scène avec estrade. En avant les shows ! 

Le + de la Chouquette : Le LCC s’apprête à lancer une carte de membre, sorte de sésame qui permettra à ses heureux détenteurs d’avoir quelques avantages en nature directement au bar ! Affaire à suivre…

Tu vas aussi aimer...

Sois le premier à nous laisser un commentaire

    Il faut un contenu à ton commentaire
    Merci de nous indiquer ton ptit nom
    Ton email ne sera pas publié. Parole de Chouquette !
    Merci de nous indiquer ton ptit nom