Cyrielle
par Cyrielle mise à jour le
Partage sur

DUCHESSA, du jamais vu à Etoy

Entre toi et moi, depuis le temps qu’on se connait, on va être honnête l’un envers l’autre… Etoy, il n’y a pas grand- chose à grailler quand tu te lâches chez Ikea (ok il y a les boulettes, mais ça va bien 5 minutes^^) ou chez Intério… Si tu veux manger un tant soit peu raffiné, tu as le choix entre le Mac Do ou les salades de Pfister… Oui, mais ça, c’était avant l’arrivée de DUCHESSA, un endroit hybride entre restaurant, bar et supermarché dans le nouveau centre de la décoration I-Life !

DUCHESSA est un ovni dont tu n’aurais jamais pu croire un jour que son implémentation aurait lieu à Etoy ! Surtout après une ville comme Gstaad, ou prochainement Genève (au cœur de la ville, à la rue Jean François Bartheloni, 10 – Ouverture prévue fin 2016)  Londres et encore New York ! Mais nous sommes des petit(e)s chanceuses/x ! 1’000m2 de délectation italienne à la décoration sophistiquée avec un restaurant, un bar, une épicerie fine, une cave, mais aussi une fromagerie-crèmerie où sont confectionné des fromages , un stand charcuterie où tout est tranché à la minute.

©Pierre Albouy
©Pierre Albouy

On y trouve également un bar à pâtes fraîches fabriquées sur place (pizza et pâtes), des jus de fruits et légumes pressés minute, des glaces maison à l’azote liquide… Tout ça dans un espace complètement ouvert où tu deviens le spectateur du savoir-faire. La transparence s’impose aussi du côté des cuisines, ouvertes au cœur du restaurant pouvant accueillir plus de 140 convives: un régal pour les yeux autant que pour les papilles. Tu peux aussi par beau temps mettre ta truffe au soleil et profiter de leur grande terrasse.

©Pierre Albouy
©Pierre Albouy

Tu veux faire des petits achats avant ou après ton repas ? Aucun problème. Un robot se charge à travers une impressionnante machine de porter ton paquet à la caisse, le temps que tu finisses ta visite à la vitesse de 8 mètres par seconde (ça fonce !) . Tu disposes d’une carte qu’on te remet à l’entrée et où tous tes achats seront mentionnés pour n’avoir qu’une seule facture au finale. Les produits frais sont magnifiquement emballés puis mis dans des sacs isothermes estampillés DUCHESSA et des petits sacs de liquide bleus pour garder la fraîcheur (niveau écologique par contre, on repassera hein). Non, tu te sens vraiment comme un duc ou une duchesse en train de faire ses courses, il n’y a pas à dire ! D’ailleurs le nom de Marie-Louise d’Autriche, la duchesse de Parme qui a inspiré le nom de la marque.

©Pierre Albouy
©Pierre Albouy

DUCHESSA veut assurer un service sur-mesure à ses clients. Tu pourras prochainement faire tes achats à distance grâce à un site web et une application et des systèmes de drive-in et de take-away. Autant de développements digitaux qui permettent aussi de faciliter par exemple une réservation de table, ou de découvrir l’histoire et l’origine d’un produit.

Le personnel est adorable et s’en est même drôle, car l’un des messieurs du coin charcuterie ne parle qu’italien. Tu baragouines « prosciutto » ou « San Daniele » comme si tu étais sur un marché en plein Rome. Dépaysant ! J’attends aussi avec impatience l’ouverture prochaine de la boulangerie – pâtisserie !

©Pierre Albouy
©Pierre Albouy

Et ne croit pas que les prix sont excessifs avec toute cette technologie et ce service, car DUCHESSA s’insurge contre l’idée selon laquelle bien manger coûte cher. Pour proposer le meilleur rapport qualité-prix, les tarifs sont fixés sans exagération et les produits rigoureusement sélectionnés. Fidèle à ses origines italiennes, le lieu importe ses références transalpines de Parme et de ses alentours. Comme elle a déniché des producteurs amoureux de leurs terroirs et garants de savoir-faire ancestraux dans la péninsule, l’équipe a minutieusement choisi ses partenaires suisses qui approvisionnent l’établissement en produits frais. Le lait, les viandes, les œufs, les fruits et les légumes sont tous issus de productions locales, garanties de leur extrême fraîcheur.

Au niveau du restaurant, j’ai pu goûter la « salade césar revisitée » qui se compose de blancs de poulets entiers cuits à basse température, Bacon, Parmigiano Reggiano, croûtons, salade mixte et herbes assaisonnement DUCHESSA. Un délice et quel plaisir de voir enfin un poulet moelleux, juste snacké comme il faut et donc chaud (ras le bol du poulet précuit qui sort du sachet plastique dans le frigo!) ! Seul bémol la sauce n’est pas la traditionnelle « César » et on aimerait bien un peu plus de garnitures. Elle m’a coûtée 22.-, très raisonnable pour une belle qualité au final.

Salade Duchessa

Maintenant tu sais où aller pour manger lors de tes prochaines emplettes mobilières ;-). ET sincèrement, vas-y juste pour l’expérience, c’est vraiment du jamais vu ici.