Monnaie Léman Lucie
par Lucie publié le 01/11/16 (màj le 30/09/19) dans Services

Gaëtan, porte-parole de la Monnaie Léman

 

La Chouquette s’inscrit dans une génération consciente et responsable de sa manière de consommer. Loin d’une sorte d’extrémisme ou d’exclusivité, nous faisons toutefois attention aux petites choses du quotidien qui peuvent changer la donne, et privilégions les initiatives locales et régionales qui « vont dans le bon sens ».

Nous avions adoré le film « Demain », qui a permis à de nombreuses initiatives de voir le jour de par chez nous, et a motivé des tas de gens à mettre sur pied des projets qui donnent foi en l’avenir. Dans cette optique, nous avons décidé de te concocter un mois de novembre green, sous le signe de l’écologie et du développement durable.

Pour démarrer les festivités, rencontre avec Gaëtan Buser, porte-parole pour la Monnaie Léman à Lausanne.

Gaëtan Buser, porte-parole pour la Monnaie Léman à Lausanne

 

Commençons par le commencement, les présentations…

Bonjour, je suis Gaëtan, j’ai 31 ans et je suis en charge de l’antenne « Monnaie Léman Lausanne ». Conseiller en environnement actuellement en formation, je suis hyperactif dans le milieu du développement durable.

Autrefois grand sportif, passionné de snowboard, de kitesurf et d’escalade, j’ai travaillé dans la représentation sportive pendant cinq ans. J’ai ensuite été cordiste (ndlr : les mecs très courageux attachés à des fils qui travaillent sur les façades d’immeubles ou les poteaux électriques) durant deux ans. Mais suite à un accident, je me suis retrouvé à l’arrêt pendant deux ans et ai décidé de m’investir à fond dans les actions citoyennes et les démarches environnementales. C’était en quelque sorte pour rendre hommage à ce qui fut mon terrain de jeu favori : la nature et la montagne. En fait, j’ai transposé l’énergie que je dépensais en activité physique sur l’engagement associatif.

 

Comment l’aventure Monnaie Léman a-t-elle débuté ?

C’est tout simplement parti d’une réflexion autour des monnaies locales et des bénéfices (écologiques, sociaux, économiques) qu’elles pouvaient occasionner. Il y en a tout de même environ 5000 à travers le monde, ce ne sont pas les exemples qui manquaient ! Né d’un groupe de discussion sur l’avantage des monnaies locales constitué des gens de Genève et d’Annemasse, le Léman a été officiellement lancé durant le festival Alternatiba en septembre 2015. Il y en a aujourd’hui 80’000 en circulation autour du lac.

 

Venons-en à l’essentiel : à quoi ça sert ? Quels sont les avantages d’une monnaie locale ?

Il y a trois raisons positives d’utiliser la Monnaie Léman :

  • Economique : cela créé de l’emploi. La production locale augmente, il faut donc des gens pour l’assurer, on favorise ainsi l’économie. C’est un soutien aux petits commerces et à la consommation de proximité. De plus, la marge de bénéfices est augmentée pour le producteur et pour le commerçant. Le nombre d’intermédiaires est moindre, du coup les prix sont abordables pour le consommateur. Tout le monde est content !
  • Environnementale : on créé des circuits courts, sans transport ou très peu, ce qui réduit les émissions de CO2. La qualité des produits est aussi améliorée car les partenaires privilégient le Bio et l’artisanal.
  • Sociale : la monnaie locale fédère une communauté d’entraide. Notre réseau régional de 300 partenaires – en croissance constante – renforce les liens entre les membres.

 

Formidable ! Et à Lausanne, qui sont les partenaires de ce réseau local chez qui on peut dépenser ces fameux billets rigolos ?

Ah, tu as remarqué, les « écolos » ont aussi de l’humour ! Les billets de 1, 5, 10 et 20 Lémans ont chacun leur petite blague illustrée par des dessinateurs du coin. 😉
La liste des lieux qui acceptent les Lémans dans le grand Lausanne est assez longue. Elle inclut une cinquantaine d’enseignes : des boutiques de vêtements, des magasins d’informatique et d’électronique, des enseignes de santé et bien-être, des agences de communication, des artisans, des lieux culturels, des bars et restaurants, des producteurs et agriculteurs, des écoles… Difficile de tous les citer ici, mais une carte interactive et géolocalisée est disponible ici : carte Monnaie Léman

(Ndlr : il y a quelques enseignes dont nous avons déjà parlé sur le blog, qui acceptent les Lémans. Les voici : Marelle; la Grenette ; La Jetée de la Compagnie ; Arthénia ou encore Sucré Salé. Mais il y en aura d’autres… )

 

Billets Monnaie Léman

 

Où peut-on se procurer des billets Léman ?

A Lausanne, on peut retirer des Lémans à Arthénia (Rue Pré-du-Marché), ou à Lee Seeds (au Boulevard de Grancy). Ces deux boutiques éthiques valent d’ailleurs le détour, même si tu ne veux pas changer tes francs.

 

Pour toi, le premier geste tout simple à faire dans notre quotidien, mais qui peut changer la donne sur le plan durabilité, c’est quoi ?

Consommer responsable. C’est la source et la clé du changement. Privilégier les petits cafés indépendants et ne plus aller dans cette fameuse enseigne mondiale du hamburger que je ne citerai pas, par exemple, est un acte durable.

 

Quels sont tes endroits « écolos » préférés à Lausanne ?

La Cuisine, c’est un peu mon bureau en ville. Idéal quand je dois écrire des e-mails, et leurs tartines sont succulentes. Je suis également fan de la Grenette, qui a réussi à créer une symbiose sociale entre les enfants à la garderie, les trentenaires sur la terrasse et les habitués de la place de la Riponne. Et j’aime aussi beaucoup boire un bon café au P’tit Bar, situé au bout du Pont Bessières et au pied de la Cathédrale. (Ndlr : tous ces endroits acceptent les Lémans).

 

Un petit mot pour conclure ?

Ce qui m’interpelle le plus dans ce phénomène « monnaie locale », c’est que les jeunes se sentent impliqués et ont – grâce à cela – un moyen d’action concrète. Pour eux, c’est un message beaucoup plus fort et tangible que la politique.
Je tiens aussi à préciser que la Monnaie Léman à Lausanne, c’est un collectif d’une dizaine de bénévoles tous très investis. Un véritable travail d’équipe !

 

Merci beaucoup Gaëtan pour ton positivisme à toute épreuve et le temps que tu m’as accordé. Ta motivation est contagieuse, elle fera encore des émules, c’est certain. Vive la Monnaie Léman !

Plus d’infos sur monnaie-leman.org et sur Facebook

 

© Photos : Lucie Ryser

Lucie
Lucie

Tu vas aussi aimer...

Laisse-nous un petit mot

Ton email ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont indiqués avec *